• 06 95 09 21 34

10 clés pour bien choisir son prestataire de création de site internet

Temps de lecture : 10 min

Agrandir la zone › ‹ Réduire la zone

Ça y est, c'est décidé ! Vous allez vous lancer dans la refonte ou la création de votre site internet ! Félicitations ! 🥳

Trouver LA bonne société de développement de site internet ou LE(S) bon(s) développeur(s) freelance qui conviendra à vos besoins, et développera votre site internet, tout le monde en rêve !
Mais comment faire ? 🤔
Comment savoir si c’est la bonne personne, la bonne agence digitale ?
Hormis si votre cousine Berthe, en qui vous avez totalement confiance, vous recommande quelqu’un, nous le savons, cette recherche devient très souvent un vrai parcours du combattant. Comme dans tous corps de métier, il y a des personnes plus ou moins professionnelles et plus ou moins compétentes. Entre agences digitales qui vous font miroiter monts et merveilles (sans forcément connaître ou pratiquer la technologie qu’ils vous promettent !), freelance junior (ou pas !) qui ne seront pas toujours aptes à vous conseiller, et prix parfois hors norme, le choix peut s’annoncer bien difficile... Et comme dans tout domaine, s’associer à la mauvaise personne peut vite coûter très cher au long terme.
Je présume que vous ne souhaitez pas que cela vous arrive...
Mais alors, comment faire ?
A quoi prêter attention lorsque vous sélectionnez les prestataires qui porteront techniquement votre projet ? 
C’est ce que nous allons voir ensemble !
Pour vous aider dans le choix de votre développeur freelance ou de la société de développement pour la création de votre site internet, ou tout autre projet digital, voici les 10 points les plus importants sur lesquels vous devez attirer votre attention lors de votre recherche et lorsque vous discuterez ensuite ensemble de votre projet.

1. Définir ses propres besoins et objectifs

Dans un premier temps, il est primordial que vous ayez fait un point sur vos propres besoins et objectifs. Vous voulez vous lancer dans la création d’un site internet ? Très bien. Mais posez-vous, entre autres, les questions suivantes :

  • Quels sont mes objectifs pour la création de ce site internet ?
  • Est-ce que je veux acquérir de nouveaux prospects ?
  • Est-ce que je veux un site e-commerce ?
  • Mon site internet va-t-il être amené à évoluer dans le temps ?
  • Est-ce que je veux une administration pour pouvoir être libre dans la gestion de mon contenu ?
  • Quelles sont les informations que je veux mettre en avant ?
  • Quelles sont les différentes sections qui me seront nécessaires ?
  • De quel type de contenu ai-je besoin ?

Répondre à ces premières questions vous permettra d’y voir plus clair dans votre projet de création de site web, et vous permettra de faire naturellement le tri vis-à-vis de certaines solutions ou certains services de prestataires de création de site internet, qui ne répondraient pas à vos critères.

2. Décortiquer le site internet du prestataire

Tout le monde peut prétendre tout savoir sur le développement d'un site internet et prétendre posséder une vaste expertise pour mener à bien tous projets qui se présentent à lui.
Dans un premier temps, nous vous conseillons tout simplement de décortiquer le site internet du prestataire lui-même ! Non pas dans le style, qui est propre à chacun, mais dans les fonctionnalités et la technique.
Voici quelques points que vous pouvez vérifier :

  • Le site est-il certifié (présence du https dans l’url) ?
  • Le site est-il propre, aéré, lisible ?
  • Si le site contient des blocs, sont-ils de la même hauteur et alignés ?
  • La navigation sur le site est-elle intuitive, l’expérience utilisateur (UX) est-elle bonne ?
  • Le site est-il rapide (vous pouvez vérifier le score de rapidité sur PageSpeed Insights de Google) ?
  • Est-il conforme à la RGPD ?
  • Le site est-il optimisé pour le SEO (vous pouvez vérifier le score SEO sur seobility.net) ?
  • Quelles fonctionnalités utilisent-ils ?
  • Le site est-il responsive design, c’est-à-dire compatible pour l’affichage autant sur ordinateur que sur mobile ou tablette ?
  • Les informations présentées sont-elles d’actualité ?
  • Le contenu est-il de qualité ?

Si le site internet du prestataire ne répond déjà pas à une majorité de vos exigences, il est peu probable que ce soit votre prestataire idéal !
A titre d'exemple, et bien que les chiffres puissent légèrement évoluer dans le temps, au moment où je vous écris, la page https://studio-2gether.fr/ obtient sur PageSpeed Insights un score de 99% sur ordinateur, et obtient un score de 91% sur seobility. 😉

3. Vérifier les projets déjà réalisés par les prestataires

Passer en revue le site des prestataires sélectionnés est un très bon début. Mais pour aller plus loin, nous vous conseillons d’explorer également les sites internets qu’ils ont réalisés pour leurs clients.
A noter : tous les projets réalisés par les prestataires ne seront pas nécessairement accessibles (je pense notamment aux intranets ou autres projets digitaux confidentiels ou privés), mais il y en a en général toujours quand même quelques uns qui vous permettront de vous faire un premier avis. 😉
Prêtez attention à la complexité de ces projets. 
Bien que les projets affichés ne constituent pas une liste exhaustive du savoir-faire, de la connaissance et des capacités techniques du (des) développeur(s), soyez tout de même attentifs aux différents types de fonctionnalités que ces projets contiennent : cela peut déjà vous donner une idée de ce que le(s) développeur(s) est capable de faire ! Si ces fonctionnalités correspondent ou se rapprochent, au moins en partie, de vos besoins, c’est plutôt rassurant, non ? 
Cette première étape est importante, elle vous permettra de perdre ensuite moins de temps à exposer votre projet inutilement aux mauvais interlocuteurs, alors prenez votre temps et examinez les projets existants avec soin !
N’hésitez pas à aller plus loin !
Vous pouvez tout à fait demander au prestataire, ou bien trouver par vous-même, les contacts de leurs anciens clients afin de vérifier que l’auteur de leur projet est bien le prestataire sélectionné.
Et tant qu’à faire, posez leurs des questions, comme par exemple :

  • Quelle est la relation qu’ils ont eu avec le prestataire ?
  • Les délais et les budgets ont-ils été respectés ?
  • Comment s’est déroulé le projet ?
  • Et tout simplement : est-ce qu’ils le recommandent ?

Vous pouvez également retrouver ce genre d’informations dans les sections “témoignages”, ou dans les avis postés sur Google !
Gardez à l’esprit qu’il peut toujours y avoir des mécontents, à vous ensuite de faire la part des choses, et de vous faire un avis en rassemblant plusieurs témoignages !

4. Vérifier les prestations proposées

Arrive le stade où vous aurez sans doute entendu parler plus ou moins vaguement de CMS (pour Content Management System) et de framework (ou infrastructure logicielle en français), et où vous allez très certainement vous demander s'il est préférable que votre prestataire utilise l'un ou l'autre ? Nous n'allons pas rentrer dans les détails des avantages et inconvénients de chacun d'eux aujourd'hui, mais nous y reviendrons dans un nouvel article d'ici quelques temps, promis ! 😇
Sachez juste que côté CMS vous entendrez sans doute parler de WordPress pour n’en citer qu’un, et côté framework il en existe également plusieurs, comme Symfony par exemple, que nous utilisons au studio web 2gether.
Comme le dit (presque) l'adage : pour la création d’un site internet, tous les chemins mènent à Rome ! 
Reste à choisir le bon, et surtout celui qui vous conviendra le mieux !
Gardez à l’esprit qu’un site internet est un investissement, et comme tout bon investissement, il est fait pour durer. Aussi il est préférable, au moyen et long terme, d’avoir misé sur un site moderne, et surtout un site internet évolutif.
Sans trop nous étendre sur la technique, voici tout de même quelques points qu’il est important de retrouver dans sa prestation lors de la création de son site internet :
  • Un site responsive, adapté à l’affichage sur tous types d’écrans (ordinateur, tablette, mobile)
  • Une optimisation du référencement naturel (SEO)
  • Des images optimisées, et un temps de chargement de page optimal
  • L’utilisation modérée de JavaScript
  • La présence d’une administration simple et intuitive pour éditer ses contenus
Avoir un site internet réalisé sur mesure est un sacré plus, cela permettra de répondre parfaitement à vos besoins (sans pour autant perdre en liberté !) !

5. Aviser les conseils

Si vous êtes satisfait de l'expérience du prestataire sélectionné et des projets qu'il a réalisé, il est alors temps de le contacter pour commencer à discuter de votre propre projet plus en détails !

Écoute et conseils doivent alors être les maîtres mots. Après avoir exposé votre projet, le prestataire se doit d’être de bons conseils. Il pourra ainsi vous aiguiller sur certains de vos choix, et vous aider à améliorer votre idée première quand cela est nécessaire.
Il doit être là pour vous guider tout au long du développement de votre projet, et proposer des solutions à vos problématiques pour arriver aux résultats escomptés. 

Idéalement, le prestataire devra anticiper au mieux le futur pour vous éviter les dangers et problématiques chronophages qu’un site internet mal conçu peut engendrer, et vous proposer une stratégie pour arriver au plus vite à vos objectifs.
Même si vous n'êtes pas féru de technologie, n'ayez pas peur de poser toutes vos questions. Le prestataire vous aidera certainement à vous faire une idée du processus de développement, ce qui vous aidera plus tard à prendre les bonnes décisions.

6. Préférer la transparence

Il est important que le prestataire de création de site internet avec lequel vous souhaitez travailler vous informe de chaque étape du processus de développement. Et il est tout aussi important, comme lors d’un suivi de chantier, que vous ayez une vision de ce qui est réalisé tout au long du développement de votre projet ! 
Il faudra donc vous mettre d’accord, dès le début, de l’organisation que vous envisagez ensemble : réunions hebdomadaires ? Réunions ponctuelles en fonction de l’avancée du projet ? A vous de définir cela ensemble.

L’important est de pouvoir garder un œil sur ce qu’il se passe, de recevoir des mises à jour régulières afin de savoir exactement ce que fait et où en est l’équipe en charge de votre projet. Ainsi, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Vous suivez simplement les progrès, tout en vous assurant que le projet corresponde exactement à ce que vous attendez, le tout sans retard.

7. Budgétiser son projet

Toutes les conditions ci-dessus sont remplies ? Très bien ! Reste maintenant à parler budget, un aspect à ne bien évidemment pas négliger !

En ce qui concerne la partie financière, trouver le juste prix n’est pas évident. 
A la fameuse question “combien coûte un site internet ?” , il n’y a malheureusement pas de réponses fixes, même si des tranches peuvent être suggérées. 

C’est un peu comme si vous demandiez combien coûte un logement ? Dans ce dernier cas de figure, plusieurs critères sont à prendre en compte : la localisation, la superficie du logement, la présence ou non d’un extérieur, les prestations incluses... 
Pour un site internet, c’est la même chose ! Un site vitrine présentant votre société sur une seule page n’aura pas le même coût que le développement d’un site comme Amazon !

De plus, ce qui vous semble peut-être cher pour vous ne le sera pas nécessairement pour quelqu’un d’autre, et inversement. Tout dépend bien évidemment de votre budget, et de l’investissement que vous êtes prêt à allouer à votre projet. 

Posez-vous tout de même la question de quel est votre objectif final, et de ce qu’il vous sera nécessaire d’avoir pour atteindre vos objectifs. Prenons l’exemple du développement d’un site vitrine : est-ce que je veux simplement une page sur laquelle mes clients actuels puissent aller pour y retrouver des informations ? Dans quel cas il me suffira de leur communiquer l’url du site, sans avoir à me soucier de mon référencement naturel et de mon positionnement sur les résultats de recherche (SERPs).  

Ou bien ai-je besoin d’avoir également un bon référencement naturel et donc un site que l'on appelle SEO friendly, avec un SEO optimisé pour que de futurs clients puissent me trouver par le biais de leur recherche, sur Google par exemple ? 
Selon vos réponses, il paraît évident encore une fois que le coût ne soit pas identique dans les deux cas. 

Je ne rentre pas plus dans le jargon : si vous voulez en savoir plus sur les termes de référencement naturel et SEO, je vous invite à cliquer sur les liens des articles pour plus de détails. 😉
Notre conseil : comparez les prestations, et assurez vous de savoir ce que contient réellement chaque prestation proposée. 
N’oubliez pas que l’achat d’un site internet n’est pas à considérer comme une simple dépense. Il constitue un réel investissement qui, s’il est bien fait, vous apportera par la suite des bénéfices.

Il est naturel et tout à fait légitime de vouloir payer le moins cher possible, mais gardez en tête qu’un site mal codé vous coûtera au long terme bien plus cher dans ses évolutions, voir vous obligera à repartir de zéro
Assurez-vous donc que le faible prix du développement n'est pas la seule chose qui vous intéresse, car au risque de me répéter, les coûts de correction de mauvais code sont souvent bien plus importants.

8. Lire le devis

Lisez le devis !
Même s’il peut vous paraître parfois technique, prenez le temps de lire le devis avant de le signer ! Et si vous ne comprenez pas certaines lignes, faites-vous les expliquer ! Le contrat ainsi que le cahier des charges correspondant au devis doivent être clairs, pour que cela ne devienne pas ensuite source de problèmes, d’incompréhensions et de conflits.

Rappelez-vous ! Nous vous avons conseillé, dès le début de cet article, de bien réfléchir à votre projet et à vos besoins. Néanmoins, votre projet et son développement doivent pouvoir être évolutifs, car il n’est pas impossible que vous vous rendiez compte, durant le développement de votre projet, que vous avez oublié d’intégrer certains de vos besoins, ou que ceux-ci vont vous apparaître comme une évidence… mais en cours de route ! Prévoyez donc une marge budgétaire pour ces cas de figure, sait-on jamais !

Prenons un exemple concret : votre paysagiste s'affaire à réaliser le jardin de vos rêves, pour lequel vous avez signé plan et devis. Mais vous vous rendez finalement compte que vous voulez absolument une superbe cascade, qui serait du plus bel effet (et vous avez bien raison !) ! Après discussion avec votre paysagiste, il vous suffira alors de signer un avenant au contrat pour ajouter au budget initial le coût de ce nouvel élément. Logique non ?
Et bien il en est de même avec les développeurs ! Par exemple, s’il est prévu dans le devis initial que vous avez signé que votre site vitrine contienne 5 pages, il sera évident qu’un avenant au contrat vous sera proposé si finalement vous en voulez 10, ce qui augmentera alors le montant initialement signé ! Ces cas de figures sont rares, mais il est toujours bien de les anticiper.

9. Planifier son projet

En ce qui concerne le délai de réalisation de votre projet, vous vous en doutez, cela va dépendre de votre projet, mais aussi de la disponibilité des développeurs sur celui-ci ! 
Fuyez des délais trop courts : il ne faudrait pas que votre projet soit bâclé ! Mais fuyez également des délais trop longs, qui pourraient être synonyme de mauvaise gestion de projets. Sur ce point malheureusement, il faudra vous fier essentiellement à votre ressenti, ce qui nous amène à notre dernier point (quelle belle transition, n’est-ce-pas ? 😉 ) !

10. Suivre son instinct

Choisir un prestataire pour la création de son site internet ne doit pas virer au cauchemar. 
Vous avez maintenant les principales clés pour éviter les pièges et autres entourloupes, mais aussi pour vous permettre de choisir le prestataire qui correspondra le mieux à vos attentes. Mais n’oubliez pas que ce sont des êtres humains tout comme vous qui travailleront sur votre projet. Aussi le dernier conseil que nous pouvons vous donner est tout simplement : suivez votre instinct et votre ressenti ! Car il est important d’arriver à établir une bonne communication avec votre prestataire, et à terme une relation de confiance avec vos interlocuteurs. Et pour cela, avoir un bon ressenti, un bon “feeling” dès le début, c’est quand même mieux !
Bien entendu, vous pouvez nous contacter pour nous parler de votre projet, nous serons ravis de vous apporter notre expertise !
Avec plus de 10 ans d’expériences en développement Symfony, nous pouvons vous aider et vous conseiller sur tous types de projets : création de site internet de type vitrine et e-commerce, extranet / intranet, API, micro-services… et les réaliser !
Et bien entendu, nous saurons respecter tous les points énoncés ci-dessus. 😉
Alors ne cherchez pas plus loin, vous êtes déjà au bon endroit ! 😜

Envie de lire autre chose ?

Nos derniers articles

22 févr.

Le référencement naturel d’un site internet

Temps de lecture : 10 min

Le référencement naturel, tout le monde en parle, mais finalement peu de personnes savent vraiment de quoi il s’agit, ni comment ça fonctionne. Vous vous posez également la question ? Alors vous êtes au bon endroit, je vais tout vous dire !

Lire la suite
22 mars

13 clés pour avoir un site SEO friendly

Temps de lecture : 10 min

Un bon contenu, adressé à la bonne audience, est la combinaison gagnante pour propulser votre visibilité. Pour attirer toujours plus de visiteurs sur votre site, une des façons les plus rentables sur le long terme est le référencement naturel.

Lire la suite
07 juin

COVID-19 : Aide à la transformation numérique

Temps de lecture : 10 min

Pour faire face aux difficultés économiques rencontrées par de nombreux secteurs, une aide à la digitalisation de 500€ a été mise en place par le gouvernement dans le cadre de son plan de relance, pour toutes dépenses réalisées <b class="text-pink">avant le 30 juin 2021</b>.

Lire la suite
+
10
Années d'expériences
100
%
Transparent
4
Freelances expérimentés
Passion du web